ECONOMIE

L’ETUSA perd 30% de son chiffre d’affaires

L’Etablissement de transport urbain et suburbain d’Alger (ETUSA) a perdu 30 % de son chiffre d’affaires par rapport à la même période de l’année 2019, et en raison de la propagation de la pandémie du coronavirus et l’application des mesures préventives, a indiqué dimanche le Directeur général de l’entreprise, Karim Yacine.

M. Yacine a précisé que “ces pertes pourraient se creuser si la situation persiste”, ajoutant que “l’entreprise compte sur ses recettes à hauteur de 50 % et perçoit 50 % de son budget annuel sous forme d’appui accordé par l’Etat”.
“Si la situation actuelle venait à perdurer, cela influera sur l’activité de l’entreprise qui devra dépendre totalement de l’appui de l’Etat”, explique le responsable, précisant que les établissements de transport urbain et suburbain à travers le monde n’ont pas une vocation purement commerciale, ces entreprises bénéficiant toujours d’un appui de l’Etat.

Pour ce qui est de la situation des travailleurs en cette période de confinement, le DG de l’ETUSA a fait savoir que 58 % des employés ont été mis en congé, à savoir 2.200 travailleurs sur un total de 3.800, à l’exception des chauffeurs des lignes de transport privé et des agents de maintenance et d’hygiène.

Les travailleurs ont bénéficié de plusieurs types de congés (congé exceptionnel et congé annuel 2019 et 2020), tout en percevant un salaire complet, selon le premier responsable de l’entreprise.

Tout en rassurant du maintien de “l’appui accordé aux travailleurs “, M. Yacine a précisé que l’entreprise tient actuellement des réunions d’évaluation pour discuter de l’organisation des congés et tenter de trouver une solution pour les travailleurs afin de leur permettre de percevoir leurs salaires, si la situation pandémique perdure, notamment en l’absence des revenus de l’entreprise.

Depuis l’application du confinement le 23 mars dernier, l’ETUSA transporte les personnels du corps médical, des sociétés de nettoyage et de maintenance (Netcom, Extranet, Irma et autres), consacrant à cet effet 10 lignes provisoires avec des horaires fixes.

Le responsable a ajouté que les départs se font à partir de la Place 1er Mai, Place des martyres, Ben Aknoun, El Harrach, Ain Taya, Eucalyptus, Dergana, Zéralda, Rouiba et Baraki.

Dans ce cadre, M. Karim Yacine a mis en avant le rôle des employés de l’ETUSA qui transportent ces catégories en dépit de la conjoncture sanitaire que connait le pays”.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer