INTERNATIONAL

Libye: l’accord de cessez-le-feu salué comme une étape importante vers un règlement de la crise

L’accord de cessez-le-feu permanent en Libye conclu par les belligérants libyens vendredi à Genève sous l’égide des Nations unies a été salué comme une étape importante sur la voie d’un règlement durable du conflit.

Ainsi, et après cinq jours de discussions à Genève, les belligérants de la crise libyenne ont signé, vendredi, un cessez-le-feu permanent dans toute la Libye.

Les parties libyennes sont parvenues à un accord de cessez-le-feu permanent dans toute la Libye. Cet accomplissement représente un tournant important vers la paix et la stabilité en Libye, a précisé la Mission d’appui de l’ONU en Libye (Manul).

La signature de l’accord, organisée dans la salle du Palais des Nations unies de Genève a duré une dizaine de minutes, suivie d’une salve d’applaudissements, ont rapporté les médias.

Mercredi, la représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies et Cheffe de la Mission de la Manul, Stéphanie Williams, avait annoncé devant la presse des accords sur plusieurs mesures concrètes décidées par les belligérants, comme l’ouverture des principales routes terrestres reliant toutes les régions et villes de Libye, avec des dispositifs de sécurité conjoints, ainsi que l’ouverture de certaines voies aériennes intérieures.

La responsable onusienne a indiqué que les deux parties avaient aussi convenu d’accroître la production de pétrole et de travailler à une restructuration des gardes des installations pétrolières.

L’accord de cessez-le-feu en Libye a été salué par le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, jugeant qu’il s’agissait d’une étape fondamentale vers la paix et la stabilité en Libye.

Le SG de l’ONU a aussi exhorté les parties libyennes à maintenir l’élan actuel et à faire preuve de la même détermination pour parvenir à une solution politique au conflit, résoudre les problèmes économiques et faire face à la situation humanitaire.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

trois × 3 =

Bouton retour en haut de la page