ECONOMIE

L’Opep+ décide de maintenir sa production et accorde une exception à la Russie et le Kazakhstan

Les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliées, ont décidé mardi de maintenir leurs niveaux de production actuels, en février et mars, mais ont accordé une exception à la Russie et au Kazakhstan, a indiqué le ministre de l’Energie Abdelmadjid Attar.

Après un long débat et des concertations qui ont duré près de 24h, les membres de l’Opep+ ont décidé d’écarter la possibilité d’augmenter la production globale du groupe de 500.000 barils/jour, mais ont accordé une exception à la Russie et au Kazakhstan, qui peuvent augmenter leurs productions de, respectivement, 65.000 barils/jour et 10.000 barils/jour, a déclaré M. Attar à la presse à l’issue de la réunion.

Cette augmentation exceptionnelle d’un total de 75.000 barils/jour a été décidée en prenant en considération les besoins énergétiques croissants durant la période d’hiver dans ces deux pays, explique le ministre.

Ces 75.000 barils/jour seront déduits ultérieurement des quotas de la Russie et du Kazakhstan, si l’Opep+ décide d’augmenter sa production lors des prochaines réunions.

En outre, l’Arabie saoudite s’est engagée « volontairement » à compenser cette augmentation et même d’approfondir la baisse actuelle de l’Opep+ afin de stabiliser le marché mondiale de brut.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

five × 5 =

Bouton retour en haut de la page