INTERNATIONAL

Maroc: un sit-in de protestation contre la normalisation sportive avec l’Entité sioniste

 Un sit-in de protestation a été observé samedi à Marrakech (Maroc), contre la participation de trois équipes de l’Entité sioniste au Championnat du monde de football des avocats (Mundiavocat) qui se tient du 7 au 15 mai au Maroc.

Le sit-in, qui intervient à l’appel du Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation, a réuni plusieurs acteurs de la société civile marocaine, venus en nombre pour dénoncer la normalisation des relations entre le Maroc et l’Entité sioniste dans divers domaines.

Lors de cette action de protestation, les manifestants ont scandé plusieurs slogans tels que, « les avocats résistent et refusent la normalisation », « Marrakech n’oubliera pas les crimes d’Al-Aqsa » ou encore « le Maroc et la Palestine sont un seul peuple ».

« Le sit-in a pour but de dénoncer le tsunami de normalisation du régime du Makhzen avec l’Entité sioniste », a indiqué le coordinateur national du Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation, Djamel
El Asri.

Le coordinateur a dénoncé, en outre, « la poursuite par le régime du Makhzen du processus de normalisation qui a touché plusieurs secteurs et les tentatives d’impliquer le corps des avocats en ouvrant la porte à des groupes de l’Entité sioniste afin de profaner la terre du Maroc ».

Le « mondial des avocats » se déroule dans le plus grand secret

Le coordinateur national du Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation a assuré que « les opposants à la normalisation ont réussi dans leur lutte contre la participation des équipes de l’Entité sioniste à la Coupe du monde des avocats à Marrakech », soulignant que cet évènement se déroulait dans le plus grand secret.

Il en veut pour preuve « l’absence de cérémonie d’ouverture, comme il est d’usage dans de tels événements sportifs ».

Le coordinateur a notamment appelé les habitants de Marrakech et les avocats et militants de la ville à exprimer tout au long de cette semaine leur rejet de cette manifestation sportive, relevant que la normalisation qui s’opère « au niveau des responsables ne pourra jamais s’étendre au peuple marocain. »

Pour sa part, le coordinateur de la Coalition marocaine des droits de l’homme, Abdelilah Ben Abdeslam a condamné le comportement de l’Etat marocain qui, dira-t-il, a « révélé son vrai visage », déplorant le fait que
la normalisation avec l’Entité sioniste suive son cours « à un moment où le peuple palestinien est victime des crimes les plus odieux ».

Il a indiqué que la lutte se poursuivra jusqu’à la mise en échec de la normalisation qui porte atteinte aux nobles valeurs du peuple marocain.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

huit + dix-sept =

Bouton retour en haut de la page