NATIONAL

Ouyahia et Sellal condamnés en appel à 15 et 12 ans de prison

La Cour d’Alger a condamné en appel jeudi les anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, à des peines respectives de 15 et 12 ans de prison ferme pour les deux affaires de montage automobile et de financement occulte de la campagne électorale pour un 5e mandat présidentiel d’Abdelaziz Bouteflika.

Egalement impliqués dans ces deux affaires, les anciens ministres de l’Industrie, Youcef Yousfi et Mahdjoub Bedda ont été condamnés respectivement à des peines de 3 et 2 ans de prison ferme.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

11 + trois =

Bouton retour en haut de la page