CULTURE

Participation algérienne au 53e salon international du livre du Caire

L’Algérie prend part à la 53e édition du Salon international du livre du Caire qui ouvrira ses portes mercredi avec des centaines de titres de la littérature algérienne et la participation d’hommes de lettres, dans le cadre d’un programme établi par le ministère de la Culture et des Arts pour participer à différents rendez-vous culturels, littéraires et artistiques internationaux.

La ministre du secteur, Wafaa Chaalal, a indiqué à l’APS que son département avait mis en place un programme efficient de participation à différents rendez-vous culturels, littéraires et artistiques internationaux, et particulièrement dans le monde arabe dont le 53e salon international du livre du Caire qu’elle juge être « une occasion précieuse pour les éditeurs et les écrivains ».

Ce programme vise, selon la ministre, à « élargir la présence culturel et littéraire de l’Algérie dans le monde arabe et le continent africain », conformément aux « orientations » du président de la République, Abdelmadjid Tebboune qui effectue une visite officielle en République arabe d’Egypte.

La ministre a également instruit ses services pour « l’accompagnement de cette participation pour en faire un modèle à suivre vu le nombre important d’auteurs algériens qui ont réussi à s’imposer dans le paysage littéraire arabe et qui sont publiés par des maisons d’édition arabes et égyptiennes ».

Elle affirme, par ailleurs, que l’Algérie sera présente lors des salons à venir avec un stand officiel en attendant de mettre en place les mécanismes permettant aux éditeurs algériens de prendre part aux grands rendez-vous internationaux, rappelant les capacités de la littérature algérienne à s’imposer dans le marché arabe et mondial du livre, comme en témoignent les nombreux prix littéraires décrochés par les auteurs.

Plus de 600 ouvrages et sept écrivains

L’Algérie marquera sa participation à la 53ème édition du Salon international du livre du Caire avec plus de 600 ouvrages et publications de maisons d’éditions algériennes dans les domaines de la littérature et de l’histoire ainsi que des ouvrages sur le patrimoine culturel et architectural et des livres pour enfants, parus notamment au cours des deux dernières années.

La délégation algérienne devra également prendre part à des rencontres et tables rondes sur la culture, la littérature et l’édition pour mettre en avant la culture et la production littéraire algérienne, en plus de séances de vente-dédicace animées par plumes algériennes qui iront à la rencontre des lecteurs.

Dans ce cadre la littérature et la poésie algérienne seront représentées, entre autres par le romancier et poète Smail Yabrir, plusieurs fois primé et qui vient de signer sa dernière oeuvre, « Les amoureux timides », le poète Bouzid Herzallah, le romancier Ahmed Taibaoui, lauréat du Prix Naguib Mahfouz pour la littérature 2021, pour son roman « Ikhtifaa Essayed La Ahed » (La disparition de monsieur personne), ou encore l’universitaire, traducteur et romancier Mohamed Sari.

L’Algérie participe régulièrement au Salon international du livre du Caire et à d’autres salons de par le monde. L’Entreprise nationale des arts graphiques (ENAG) représente les participants dans ce genre d’évènements qui constituent une opportunité pour faire connaître la littérature algérienne dans le monde.

L’Algérie était l’invitée d’honneur du 49e Salon international du livre du Caire organisé en 2018.

La Grèce sera l’invitée d’honneur de cette nouvelle édition organisée cette année sous le thème « Identité égyptienne … Culture et avenir », avec la participation de plus de 250 éditeurs arabes et étrangers.

Le salon pour lequel un protocole sanitaire strict a été mis en place en prévention des risques de contamination à la COVID-19, prévoit de nouvelles activités dont une exposition pour enfants.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page