INFONATIONAL

Premier ministre : La chaîne parlementaire, une tribune pour instaurer la confiance entre l’électeur et l’élu

La chaîne parlementaire lancée officiellement jeudi à Alger « se veut une tribune qui animera le débat au sein du pouvoir législatif » et « contribuera à instaurer la confiance entre l’électeur et l’élu », a affirmé le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane.

Dans une allocution prononcée à l’occasion du lancement officiel de la chaîne parlementaire (9e chaîne) de l’Etablissement public de Télévision (EPTV), M. Benabderrahmane a souhaité que cette chaîne serve de tribune pour la consécration du pluralisme des idées et des opinions et l’animation du débat au sein du pouvoir législatif, estimant qu’il s’agit d’un acquis national qui contribuera sans nul doute à instaurer la confiance entre l’électeur et l’élu.

Cet édifice médiatique jouera un rôle dans la consécration de la culture du dialogue, de la critique, de la divergence et de l’écoute de l’autre, indépendamment de ses obédiences, dans le cadre de l’édification d’une Algérie nouvelle par tous ses enfants, hommes et femmes, a-t-il soutenu.

Face aux défis qui se posent dans le champ médiatique national, avec la multitude des outils de production et des plateformes de diffusion, le changement des modes de suivi des informations et l’expansion des utilisations de l’image et son impact, nous observons une halte pour évaluer l’information nationale, réviser l’arsenal juridique et développer son service public, en accord avec la dynamique que connaît notre pays aux plans politique, social et économique, en tenant compte des normes internationales en matière de production médiatique, a affirmé le Premier ministre.

Pour ce faire, a-t-il ajouté, le Gouvernement sur instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, œuvre activement à réorganiser le secteur de l’audiovisuel dans le cadre d’une approche globale qui accorde aux médias nationaux , tous supports confondus, la place qui leur sied et leur prépare l’environnement idoine pour l’exercice de leurs missions, notamment dans un contexte caractérisé par la propagation des Fake-news et des discours de haine qui ne sauraient être combattus qu’avec la crédibilité, l’objectivité et la compétence professionnelle ».

Au terme de son allocution, le Premier ministre a salué le lancement de la chaîne parlementaire qui consacrera, a-t-il dit,  » l’approche participative, en vue de consacrer la démocratie dans l’Algérie Nouvelle voulue par le peuple et consacrée par le Président de la république dans ses engagements.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page