CULTURE

Soirée andalouse et chaabi à la salle Ibn Zeydoun

Un concert de variété musicale a été animé mardi soir à Alger devant un public de mélomanes qui a communié avec les rythmes andalous et chaabi authentiques.

Accueilli à la salle Ibn Zeydoun de l’Office Riadh El Feth (Oref) dans le cadre de son programme d’animation des soirées du mois ramadhan, le concert a drainé un public attiré par un répertoire dédié à cette occasion.Dans la première partie de soirée, quatre et interprètes de la musique andalouse ont gratifié le public d’un florilège de pièces rendues dans des rythmes et tons « légers » et surtout festifs.

Sous la baguette de Naguib Kateb, chef d’orchestre de l’association culturelle Kortoba d’Alger, aux cotés de solistes de l’Association El Djenadia de Boufarik (Blida), quatre jeunes interprètes et solistes de musique andalouse, ont interprété des pièces puisées de ce répertoire populaire.

Sur des modes « zidane et « reml maya » notamment, Haroune Chettab,Bilal Bestani, Nassima Haffaf et Radia Naoussal ont alterné malouf et chaabi algérien comme « mal lahbibi ma lou » et « hramet bik nouassi » adapté sur un rythme tongo.

« Nous avons donné quelque chose de léger pour le public surtout en ce mois de ramadhan à travers un tour des rythmes andalous constantinois et algérois notamment », a souligné Naguib Kateb, pour qui la nouba « rigide » et classique est plutôt adaptée aux grands festivals, concours et concerts.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page