NATIONAL

Une conférence en hommage aux journalistes algériens victimes du crash de 1974 au Vietnam

Une conférence en commémoration du 48e anniversaire du décès des journalistes algériens au Vietnam a été organisée mercredi à Alger durant laquelle les participants ont mis en avant le militantisme de ces 15 journalistes morts dans un crash d’avion durant la couverture de la visite du défunt président Houari Boumediene.

Les intervenants à cette conférence organisée par l’association Machaal Echahid en collaboration avec le Forum du quotidien El-Moudjahid ont évoqué la douleur profonde qui marque l’anniversaire du décès de 15 journalistes, un certain 8 mars 1974, alors qu’ils accomplissaient leur devoir professionnel en couvrant la visite de l’ancien président Houari Boumediene au Vietnam.

A cette occasion, les participants se sont recueillis à la mémoire de ces journalistes en reconnaissance à leurs efforts.

Intervenant à cette occasion, le directeur général du quotidien El-Moudjahid, Mohamed Koursi, a affirmé que cet anniversaire « ravive beaucoup de douleur pour les Algériens en général, et particulièrement la famille de la presse », ajoutant que ces journalistes décédés constituent un exemple à suivre en termes de dévouement au travail.

De son côté, l’ambassadeur vietnamien en Algérie, a fait savoir que la visite du Président Houari Boumediene à l’époque au Vietnam « a reflété la profondeur des relations entre les deux pays outre le soutien du peuple algérien ayant fraichement recouvré son indépendance, à son homologue vietnamien, ajoutant que ce dernier « se souvient toujours de cet accident douloureux, mais aussi des bonnes relations entre les deux pays et les deux peuples ».

Pour sa part, le journaliste, Mohamed Melaika, qui devait prendre le même avion avant d’être remplacé par son collègue, est revenu sur les faits de cet incident pénible et son effet sur la famille de la presse, choquée par la nouvelle du décès de leurs collègues. « Les souvenirs demeurent gravés et resteront pour toujours dans la mémoire de ceux qui ont vécu cette étape », a-t-il dit.

De son côté, président de l’association Machaal Echahid, Mohamed Abad, a indiqué que son association « envisage de concevoir une statue commémorant le 50e anniversaire de ce douloureux incident, en reconnaissance aux sacrifices des journalistes martyrs du devoir professionnel ».

Par la même occasion, l’association a rendu hommage à l’ambassadeur de la République de Vietnam et au journaliste Mohamed Melaika ainsi qu’à la famille du journaliste de l’APS, Ahmed Abdellatif qui était accompagné de son collègue photographe, Mohamed Taleb, décédés tous les deux dans le crash d’avion.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 × 1 =

Bouton retour en haut de la page