NATIONAL

Une délégation parlementaire visite l’ENSM et l’ENSIA à Sidi Abdallah

Une délégation de la commission de l’éducation, de la formation, de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et des affaires religieuses du Conseil de la nation a visité mercredi l’Ecole nationale supérieure de mathématiques (ENSM) et l’Ecole nationale supérieure de l’intelligence artificielle (ENSIA) au Pôle universitaire de Sidi Abdallah.

Conduite par le président de la commission, Mohamed Tliba, la délégation a d’abord écouté des explications exhaustives des directeurs des deux écoles sur les études dispensées au sein de ces établissements qui accueillent pour l’année universitaire 2021-2022 une première promotion composée de près de 400 étudiants.

La délégation parlementaire a ensuite visité les différentes structures pédagogiques des deux écoles (amphithéâtres, salles de cours, laboratoires).

A cette occasion, M. Tliba s’est félicité de l’utilisation de l’anglais dans l’enseignement au niveau de ces écoles, soulignant que cette langue était une voie d’accès aux sciences et techniques et un outil indispensable pour l’enseignement des mathématiques et de l’intelligence artificielle.

Le responsable a affirmé que l’Etat était disposé à doter ces écoles des moyens pédagogiques nécessaires à une formation de qualité aux normes internationales, et ce, à la lumière de l’intérêt accordé par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, à ces établissements.

Les membres de la délégation se sont, par ailleurs, rendus à la résidence universitaire des étudiants des deux écoles. Après avoir inspecté ses différentes structures (chambres, clubs, restaurants, bibliothèques, etc.), ils se sont dits admiratifs du niveau et de la qualité des prestations universitaires proposées.

L’Ecole nationale supérieure de mathématiques (ENSM) et l’Ecole nationale supérieure de l’intelligence artificielle (ENSIA), où les cours ont débuté en octobre 2021, assurent une formation d’élite répondant aux normes internationales.

D’une capacité de 1.000 places pédagogiques, les deux écoles créées par décret présidentiel sont une véritable plus-value pour le secteur de l’Enseignement supérieur.

Afin d’assurer une formation de qualité, une équipe d’experts comprenant des membres de la communauté algérienne à l’étranger s’est attelée à l’élaboration de programmes pédagogiques répondant aux normes internationales et aux exigences du marché du travail.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

12 + 11 =

Bouton retour en haut de la page