CULTURE

Une feuille de route « sérieuse et réaliste » pour réformer le domaine

La ministre de la Culture, Malika Bendouda a affirmé, samedi à Alger, que son secteur « s’attèle à l’élaboration d’une
feuille de route sérieuse et réaliste » pour réformer l’organisation de l’ensemble des rouages du théâtre algérien en associant tous les acteurs du domaine.

S’exprimant à l’occasion de la cérémonie de distinction des acteurs de la pièce de théâtre « GPS » qui a décroché récemment le prix « El Kacimi » pour la meilleure représentation arabe, la ministre a précisé que « la concrétisation de cette feuille de route ne sera possible qu’avec l’association de toutes les compétences, et ce dans le cadre de la
transparence et la confiance ».

La ministre a indiqué, dans ce sens l’organisation « des assises regroupant des artistes et des gens du théâtre en vue de définir +les lacunes+ et les solutions pour y remédier », assurant qu’elle « se tiendra aux côtés des gens du théâtre pour mettre fin à la bureaucratie et à la mauvaise gestion, ayant causé la médiocrité et la marginalisation des vrais créateurs ».

Elle a promis, en outre, de laisser les portes du ministère ouvertes au dialogue, conformément à la volonté exprimée par le Président de la République, Abdemadjid Tebboune de rompre avec les anciennes pratiques et
l’edification d’une nouvelle République.

Evoquant Hanane Mehdi qui a décroché la troisième place au 12e Festival du Théâtre arabe de Amman (Jordanie) pour son texte destiné au enfants « l’Homme de neige rouge », Mme Bendouda a souligné que le théâtre pour enfants sera également « l’un de nos défis majeurs » dans l’avenir.

Ecrite et mise en scène par Mohamed Cherchel et produite par le Théâtre national algérien (Tna), la pièce « GPS » a reçu un prix d’une valeur d’un million DA.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page