CULTUREINFONATIONAL

Abdallah Yelles dernier témoin des massacres du 8 mai 1945 à Guelma est décédé

Le Moudjahid Abdallah Yelles l’un des derniers témoins des massacres du 8 mai 1945 à Guelma est décédé vendredi à l’âge de 96 ans suite d’une longue maladie et inhumé le même jour, a-t-on appris samedi auprès de la Direction des Moudjahidine et des ayants droit de la wilaya.

Membre fondateur de l’association locale du 8 mai 1945 et son président d’honneur, Abdallah Yelles a été inhumé vendredi en fin d’après-midi au cimetière d’Oued Lemaiz de Guelma.

Le défunt est l’un des premières victimes des odieux massacres du colonisateur qui lui ont coûté une blessure à la jambe alors qu’il participait à l’âge de 20 ans à la marche coïncidant avec la tenue du marché hebdomadaire.

Gravement blessé ce jour-là par les forces coloniales, Abdallah Yelles qui restera hospitalisé jusqu’au 22 février 1947, aura vécu le reste de sa vie avec un handicap moteur.

Ne pouvant pas présenter directement leurs condoléances à la famille de Abdallah Yelles en raison de l’épidémie de la Covid-19, de nombreux citoyens de la wilaya de Guelma ont tenu à rendre un dernier hommage à ce symbole en partageant sa photo sur les réseaux sociaux.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − 11 =

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer