NATIONAL

La société civile « pierre angulaire » de la démocratie participative

Le conseiller auprès du président de la République, chargé du mouvement associatif et de la communauté nationale à l’étranger, Nazih Berramdane, a affirmé, dimanche depuis Ghardaïa, que la société civile constituait la « pierre angulaire » de la démocratie participative, dans le cadre de la nouvelle Algérie.

La constitutionnalisation de la société civile et la création d’un observatoire du mouvement associatif démontrent la volonté politique de promouvoir et d’accompagner ce potentiel humain « incontournable » pour amorcer le changement et le décollage socio-économique du pays, a souligné M. Berramdane lors d’une rencontre avec les représentants du tissu associatif local.

M.Berramadane a mis en exergue, en outre, l’importance et la nécessité de mettre en place des mécanismes visant à promouvoir le rôle « efficient » du mouvement associatif, à travers un meilleur encadrement et un professionnalisme, afin d’ancrer le principe de démocratie participative sur le terrain.

Il a réitéré, dans ce sens, la volonté du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, d’œuvrer à soutenir les actions de la société civile et le mouvement associatif, en leur offrant l’opportunité de devenir des partenaires dans la prise de décision dans les confins du pays sans exclusion.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

two × 4 =

Bouton retour en haut de la page