INFONATIONAL

Le ministre de la Santé: Aucun décès ni infection par le variant « Omicron » enregistré en Algérie

Aucun décès ni infection par le variant « Omicron » enregistré en AlgérieLe ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a affirmé vendredi, à Alger, qu’aucun cas de décès ni de contamination par le nouveau variant « Omicron » n’a été enregistré en Algérie, appelant les citoyens à se faire vacciner pour renforcer la prévention et la protection collective.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de sa participation à une rencontre organisée par le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et  de la Condition de la femme à l’occasion de la Journée internationale des volontaires, le ministre a affirmé que « les analyses effectuées par l’institut Pasteur en coordination avec les experts ont démontré qu’aucun décès ou infection par le nouveau variant n’a été enregistré », estimant qu’il n’y a pas lieu de craindre ce nouveau variant, car moins dangereux que le Delta, selon les experts.

Regrettant le faible engouement des citoyens pour l’opération de vaccination, le ministre de la Santé a qualifié de « très faible » le taux de 27% de personnes vaccinées par rapport aux doses de vaccin disponibles.

M. Benbouzid a annoncé, à cet égard, le lancement, la semaine prochaine, d’une campagne de vaccination de grande envergure, et ce, en coordination avec le ministère de l’Education nationale et d’autres secteurs concernés au profit des employés et des enseignants des établissements éducatifs du cycle primaire », soulignant que la vaccination est « le meilleur moyen de protéger la santé des citoyens contre cette pandémie ».

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

11 − three =

Bouton retour en haut de la page