NATIONAL

Le ministre des Transports: Nécessité de desservir les nouvelles cités d’Alger par les lignes de l’ETUSA

Le ministre des Transports, Aïssa Bekkai a appelé les responsables de l’Entreprise de transport urbain et suburbain d’Alger (ETUSA) à ouvrir des lignes au niveau des nouvelles cités, en vue de leur désenclavement, indique un communiqué du ministère.

Présidant la réunion organisée lundi en présence de cadres et du directeur général de l’ETUSA, M. Bekkai les a incité à identifier les différents points noirs dans la capitale en particulier dans les nouvelles cités pour les desservir par les moyens de transport à travers de nouvelles lignes de l’ETUSA en vue de leur désenclavement.

Le ministre a recommandé l’exploitation de la main d’oeuvre de l’ETUSA spécialisée notamment en matière de numérisation, pour la création d’un bureau d’études chargé d’assurer l’expertise dans les différents domaines y afférents, et contribuer par la même occasion à la diversification des activités de la société et de ses domaines d’intervention, pour sa viabilité et sa prospérité en tant qu’entreprise leader dans le secteur, précise le communiqué.

Lors de cette rencontre, les missions et les capacités de l’entreprise, notamment le parc des bus de transport des voyageurs, du personnel et des personnes aux besoins spécifiques ainsi que les équipements et les infrastructures de base (Centres de formation et les ateliers de maintenance et de réparation) ont été présentées.

Un rapport détaillé sur les efforts consentis par l’entreprise en matière de modernisation et numérisation des services, à l’instar des programmes, des applications électroniques au niveau des bus intelligents, des stations et des différents services numériques offerts aux passagers, développés exclusivement par les ingénieurs de l’entreprise.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

three × 4 =

Bouton retour en haut de la page