ECONOMIEINFO

Président de la république: Rien ne saurait désormais justifier la stagnation dans la gestion des investissements

Le Président de la République, M.Abdelmadjid Tebboune a affirmé, mardi à Alger, que rien ne saurait désormais justifier la stagnation dans la gestion, appelant les responsables locaux à fournir davantage d’efforts pour créer une dynamique socioéconomique.

Présidant la cérémonie d’installation des membres du Conseil national économique, social et environnemental (CNESE), le Président de la république a indiqué que suite aux décisions prises par l’Etat, rien ne saurait désormais justifier la stagnation, précisant que la peur des responsables de faire l’objet de poursuites judiciaires « n’a plus lieu d’être ».

Dans ce cadre, le Chef de l’Etat a rappelé avoir ordonné des instructions pour la protection des responsables des poursuites judiciaires. Il a, en effet, instruit la Justice et les services de sécurité à l’effet de ne plus s’autosaisir pour engager des enquêtes ou des poursuites judiciaires à l’encontre ses responsables sur la base de lettres anonymes.

M.Tebboune a mis l’accent sur la nécessité de faire la différence entre les actes de gestion qui s’inscrivent dans le cadre de la mauvaise appréciation et ceux de détournement délibéré dont le but est de réaliser des intérêts personnels et des intérêts des tiers.

Le Président de la république a déploré le retard enregistré dans le traitement des dossiers relatifs à l’investissement local en raison de facteurs bureaucratiques induits par l’abus de pouvoir ou une bureaucratie entravant le développement.

A ce propos, il rappelé les efforts consentis par l’Etat visant à booster la cadence d’investissement et à encourager les investisseurs à se lancer dans de nouveaux projets à travers une autre directive sur la gestion du foncier industriel.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 × 1 =

Bouton retour en haut de la page