ECONOMIE

Transports: Bekkai pour la relance du Conseil national du transport routier

Le ministre des Transports, Aissa Bekkai, a affirmé sa disposition de relancer le Conseil national du transport routier (CNTR) qui se veut un espace de dialogue et de coordination entre l’administration centrale et les partenaires sociaux, ont indiqué mardi les services du ministère.

Ces déclarations interviennent lors d’une réunion présidée par M. Bekkai au siège du ministère, en présence du Secrétaire général de l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA), Hazab Ben Chahra, en compagnie d’une délégation des unions et fédérations relevant de l’UGCAA et sous la tutelle du ministère des Transports, a précisé le ministère sur sa page Facebook.

Cette délégation est constituée des présidents de la Fédération nationale des centres de formation des chauffeurs, de la Fédération nationale des auto-écoles, de la Fédération nationale des agences de contrôle technique des véhicules, de la Fédération nationale des chauffeurs de taxi, de la Fédération nationale de transport de personnes et de marchandises et de la Fédération nationale des agences du tourisme et de l’hotellerie.

Lors de cette réunion, M. Ben Chahra et la délégation qui l’accompagne ont soulevé une série de préoccupations et d’obstacles auxquels se heurtent les opérateurs et les professionnels du domaine du transport routier.

Pour leur part, les présidents de fédérations ont préconisé une panoplie de propositions visant à lever les obstacles entravant leurs activités, en tête desquelles la relance du rôle du Conseil national du transport routier.

A ce propos, le ministre a indiqué que les unions et les fédérations du secteur sont une force de proposition et un partenaire incontournable dans les différents modes de transport.

Il a exprimé sa disposition à réactiver le Conseil national des transports terrestres avec la contribution des partenaires socio-économiques et à mettre en place une feuille de route pour toutes les propositions, ajoute la même source.

  1. Bekkai a appelé à donner une vision opérationnelle à la modernisation et la numérisation du secteur, particulièrement les moyens de transport terrestre et ce pour éliminer la bureaucratie et revêtir davantage de transparence dans la gestion.

Au terme de la réunion, il a été convenu de programmer d’autres rencontres qui auront pour principal objet les modalités opérationnelles de la numérisation de l’activité du transport terrestre, toute branche confondue, sur proposition des partenaires sociaux, l’administration centrale et les entreprises économiques relevant du secteur.

Il sera question également durant ces rencontres d’évoquer les modalités de la réactivation dans les plus brefs délais du Conseil national des transports terrestres.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

12 + nineteen =

Bouton retour en haut de la page