ECONOMIE

Vers l’adoption de mécanismes techniques étudiés devant absorber l’excédent de production de pommes de terre

Le directeur général de la régulation et du développement des productions agricoles au ministère de l’Agriculture, du
Développement rural et de la Pêche, Mohamed Kherroubi a affirmé que les services du ministère ont adopté un programme contenant des mécanismes techniques étudiés à même d’absorber l’excédent de production de pommes de terre et le recul des prix au niveau des marchés.

S’exprimant lors d’une rencontre lundi à El Oued avec les représentants des agriculteurs (plus de 60 agriculteurs) et les membres de la commission ministérielle chargée de l’examen de plusieurs préoccupations des agriculteurs, essentiellement le recul des prix de la pomme de terre, M. Kherroubi a fait état de l’efficacité de cette stratégie tracée en tant qu’alternative devant contribuer à la stabilité des prix des pommes de terre dans les marchés de manière à se mettre en conformité avec les exigences des producteurs et les besoins du consommateur.

Ce programme d’urgence (en cours d’exécution) est axé sur trois mécanismes applicables, à savoir l’achat del’excédent de production et son stockage dans les chambres froides conformément aux prescriptions techniques et lequel sera exploité ultérieurement afin de préserver les équilibres des prix des marchés pour la protection du consommateur, en sus de l’orientation de la commercialisation vers les wilayas du Sud qui connaissent une flambée spectaculaire des prix de cette matière à large consommation et la couverture par le ministère des tarifs des transports, outre l’octroi de facilitations au profit des opérateurs économiques pour l’activation de l’exportation à travers l’ouverture des postes frontaliers.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer